Tarte passion meringuée

Je voue une vraie passion au citron, et plus particulièrement la tarte au citron meringuée. Malheureusement pour moi, l’homme n’est pas fan de dessert au citron. En revanche, il est fan de fruits de la passion. En mélangeant quelques recettes, nous obtenons la tarte passion meringuée !
Et … c’est bon. C’est même très bon.

Tarte passion meringuée


Ingrédients :

Pâte sucrée :

  • 120g de beurre mou
  • 80g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 25g de poudre d’amandes
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 oeuf
  • 200g de farine

Crème aux fruits de la passion :

  • 6 œufs
  • 12 cl de jus de fruits de la passion (environ 8 fruits)
  • 150 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 15 g de Maïzena
  • 50 g de beurre

Meringue italienne :

  • 30 g d’eau
  • 150 g de sucre semoule
  • 90 g de blancs d’oeufs

Préparation :

Pâte sucrée :

Tamisez le sucre glace sur le beurre pommade.
Grattez la gousse de vanille et ajoutez les grains, ainsi que la poudre d’amandes et le sel.
Mélangez le tout à l’aide d’une spatule.
Ajoutez l’œuf et mélangez.
Tamisez la farine sur l’ensemble et continuez à mélanger sans trop travailler.
Enveloppez votre pâte dans du film alimentaire et laissez reposer au frais pour 2h, idéalement une nuit.

Préchauffez votre four à 180°C.
Farinez votre plan de travail et étalez la pâte sucrée sur une épaisseur d’environ 2mm.

Beurrez votre cercle et foncez-y la pâte.
Cuire à blanc pendant 15 à 20 minutes.
Laissez refroidir.

Crème aux fruits de la passion :

Dans un cul de poule, cassez les œufs , ajoutez le sucre, le sucre vanillé, la Maïzena et le jus des fruits de la passion. Mélangez bien au fouet.
Mettez dans une casserole sur feu doux et remuez constamment. Une fois le mélange épaissi en une crème onctueuse, retirez du feu et incorporez le beurre que vous aurez préalablement coupé en petits morceaux. Mélangez bien.
Versez la crème dans le fond de tarte et laissez prendre au réfrigérateur.

Meringue italienne :

Dans une casserole, mélangez l’eau et le sucre.
Commencez la cuisson de ce sirop. Pendant ce temps, placez les bancs d’œufs dans la cuve de votre robot.
Lorsque le sirop atteint 100°C, commencez à battre les blancs à vitesse rapide. Une fois que le sirop a atteint la température de 121°C, baissez la vitesse du robot et versez le sirop petit à petit sur les blancs.
Remontez la vitesse du robot et mélanger jusqu’à refroidissement de la meringue.
Versez la meringue dans une poche à douille et décorez votre tarte.
Dorez la meringue au chalumeau.

Si vous n’avez pas de chalumeau, vous pouvez passer la tarte quelques instants dans un four chaud.

Placez la tarte au frais en attendant la dégustation.

Tartelettes chocolat caramel

Attention petite bombe. Le caramel au beurre salé, je ne sais pas vous, mais moi ça me fait fondre. Alors quand il est bien coulant, associé à une ganache au chocolat…comment vous dire…

Tartelettes chocolat caramel

Sources :

  • pâte sucrée chocolat : Christophe Felder, éditions de La Martinière
  • caramel au beurre salé : Chef Damien (750g)

Ingrédients :

Pâte sucrée cacao :

  • 90 g de sucre glace
  • 30 g de poudre d’amandes
  • 150 g de beurre mou
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 œuf entier à température ambiante
  • 225 g de farine
  • 15 g de cacao en poudre

Caramel au beurre salé :

  • 100 g de sucre semoule
  • 40 g de beurre doux
  • 30 g d’eau
  • 20 cl de crème fraîche
  • 1/2 à 1 cuillère de fleur de sel

Ganache chocolat :

  • 190 g de crème fleurette
  • 20 g de sirop de glucose (ou miel)
  • 150 g de chocolat noir
  • 25 g de beurre demi-sel

Préparation :

Pâte sucrée chocolat :

Dans le bol de votre robot, versez le sucre glace tamisé, le poudre d’amandes, le beurre, le sel et le sucre vanillé. Mélangez à la feuille jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
Ajoutez l’œuf et mélangez à nouveau.
Tamisez la farine et le cacao sur votre préparation précédente et mélangez le tout.
Aplatissez légèrement la pâte, enveloppez-la dans un film alimentaire et laissez la reposer au réfrigérateur pendant 2 heures.

Une fois que la pâte a bien reposé. Sortez-la du réfrigérateur, étalez-la et foncez votre cercle à tarte. Piquez le fond de tarte avec une fourchette.
Si vous pouvez, remettez-la au frais. Plus elle sera réfrigérée, mieux elle se tiendra à la cuisson.
Couvrez le fond de papier cuisson et de billes de cuisson.
Préchauffez le four à 170°C et faites cuire une quinzaine de minute.
Sortez-la pâte du four et laissez refroidir.

Caramel au beurre salé :

Versez l’eau et le sucre dans une casserole et faites chauffer. Attendez que le caramel brunisse et donne une odeur un peu acre. Ne remuez surtout pas pendant cette phase.

davdavdav

Une fois que le caramel est bien doré, coupez le feu, et ajoutez le beurre doux et la fleur de sel. Mélangez.
Remettez sur le feu et ajoutez la crème fraîche doucement en remuant bien. Portez à ébullition.
Plus vous laissez longtemps, moins votre caramel sera liquide.
Sachez que quoiqu’il en soit, il épaissira en refroidissant.
Coulez votre caramel dans les fonds de tartelette.

N’hésitez pas à faire le double des quantités et à garder le caramel dans un pot à confiture pour déguster avec des yaourts, dans des crêpes y tutti quanti !

Garniture au chocolat :

Portez la crème liquide et le glucose à ébullition dans une casserole.
Versez le mélange sur le chocolat. Mélangez. Incorporez le beurre en morceau et mélangez jusqu’à obtenir un mélange lisse et brillant.
Disposez dans vos tartelettes et laissez prendre au réfrigérateur.

tarte chocolat caramel 2

tarte chocolat caramel 3

Tarte graphique à la rhubarbe

Je n’avais encore jamais travaillé la rhubarbe, et cela faisait un moment que je voulais tester. Depuis quelques temps je vois passer des tartes géométriques sur les réseaux et j’ai crié à Pinterest : « attends-moiiiiiiii, je veux faire la mienne aussi ». Cette fête des mères était une occasion toute trouvée.
Rien de compliqué pour la tarte en elle-même, en revanche,  il faut un peu de patience pour positionner la rhubarbe. Si vous étiez fan du jeu Tetris, cela devrait bien se passer. Heureusement, j’ai la chance d’avoir un homme minutieux qui a bien voulu prendre la relève !!

Tarte graphique à la rhubarbe

Sources :

  • Pâte sucrée : Pâtisserie ! de Christophe Felder
  • Crème d’amandes : Chef Simon

Pour un moule de 24cm


Ingrédients :

Pâte sucrée :

  • 120g de beurre mou
  • 80g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 25g de poudre d’amandes
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 oeuf
  • 200g de farine

Crème d’amande :

  • 50g de beurre pommade
  • 50g de sucre
  • 50g d’amandes en poudre
  • 1 oeuf
  • Rhum

Montage :

  • 200 g de compotée de rhubarbe
  • environ 1kg de rhubarbe

Préparation :

Pâte sucrée :

Tamisez le sucre glace sur le beurre pommade.
Grattez la gousse de vanille et ajoutez les grains, ainsi que la poudre d’amandes et le sel.
Mélangez le tout à l’aide d’une spatule.
Ajoutez l’œuf et mélangez.
Tamisez la farine sur l’ensemble et continuez à mélanger sans trop travailler.
Enveloppez votre pâte dans du film alimentaire et laissez reposer au frais pour 2h.

Farinez votre plan de travail et étalez la pâte sucrée sur une épaisseur d’environ 2mm. Beurrez votre cercle et foncez-y la pâte. Placez au congélateur pour 15 minutes, ou quelques heures au réfrigérateur. Cela évitera à la pâte de s’affaisser à la cuisson.

Préchauffez votre four à 160°C. Et enfournez le fond de tarte 10 minutes. Pendant ce temps, préparez la crème d’amandes.

Crème d’amandes :

Mélangez le sucre et le beurre pommade.
Ajoutez l’œuf et mélangez. Attention de ne pas trop battre le mélange.
Ajoutez le rhum, puis la poudre d’amandes et mélangez.

Ajoutez la crème d’amandes dans votre fond de tarte précuit et prolongez la cuisson de 10 minutes.

La pâte et la crème d’amandes ne sont pas complètement cuites, c’est normal, pas de panique, nous finirons la cuisson plus tard.

Montage :

Recouvrez la crème d’amandes d’une compotée de rhubarbe. Ayant un peu la flemme de mon côté, j’ai trouvé une excellente confiture de rhubarbe/fraise qui a parfaitement fait l’affaire.
Il est maintenant temps de passer à la disposition de la rhubarbe. Je vous conseille de la positionner dans un plat à part dans un premier temps, ce qui vous permettra de corriger si vous faites des erreurs dans la coupe. Pour cette tarte, je voulais vraiment jouer sur des contrastes de couleur. Pour les morceaux de rhubarbe bien rouge, je n’ai épluché que le dessous des tiges. Pour les parties vertes, j’ai épluché les tiges dans leur ensemble.

A noter, je n’ai pas poché ou fait mariner la rhubarbe et j’ai trouvé cela délicieux ainsi. En revanche, si vous n’aimez pas l’acidité de ce fruit, je vous conseille de la saupoudrer de sucre semoule et la laisser mariner 4 heures.

Une fois la rhubarbe joliment disposer sur le fond de tarte, enfournez à 160°C pour 40 minutes.

A la sortie du four, recouvrez la tarte à l’aide d’un pinceau d’un nappage neutre, ou de confiture réchauffée. Cette étape rendra vraiment votre tarte plus jolie. Si vous la passez, la rhubarbe paraîtra terne.

J’adore cette tarte. Un goût vraiment simple de tarte aux fruits, comme dans notre enfance, mais avec un rendu très graphique.

tarte rhubarbe 2

tarte rhubarbe 1

Cake marbré chocolat-vanille de Cyril Lignac

Le cake, c’est un peu le gâteau du goûter maison non? Celui-ci est sublimé par un glaçage rocher (miam miam) et une feuilletine pralinée.

Cake marbré chocolat-vanille de Cyril Lignac

Source : « La pâtisserie » , Cyril Lignac, éditions de la Martinière


Ingrédients :

Appareil à cake vanille :

  • 30 g de beurre doux
  • 1 gousse de vanille
  • 100 g de jaunes d’œufs (5 œufs)
  • 130 g de sucre semoule
  • 70 g de crème liquide
  • 100 g de farine T55
  • 2 g de levure chimique

Appareil à cake chocolat :

  • 30 g de beurre doux
  • 80 g de jaunes d’œufs (4 œufs)
  • 110 g de sucre semoule
  • 20 g de cacao en poudre
  • 2 g de levure chimique
  • 90 g de farine T55
  • 60 g de crème liquide

Enrobage lait et amandes :

  • 50 g d’amandes hachées
  • 225 g de chocolat au lait
  • 50 g d’huile de tournesol

Feuilletine pralinée :

  • 50 g de chocolat au lait
  • 10 g de beurre doux
  • 90 g de praliné noisette
  • 50 g de pailleté feuilletine

Préparation :

Appareil à cake vanille :

Faites fondre le beurre. Fouettez les jaunes d’œufs tempérés avec le sucre. Ajoutez la crème liquide entière, puis la farine tamisée avec la levure.
Mélangez au fouet. Incorporez le beurre fondu et les graines de vanille. Réservez.

Appareil à cake chocolat :

Faites fondre le beurre. Fouettez les jaunes d’œufs tempérés avec le sucre et le cacao en poudre. Ajoutez la crème liquide, puis la farine tamisée avec la levure.
Mélangez au fouet. Incorporez le beurre fondu et réservez.

Enrobage lait et amandes :

Préchauffez votre four à 210°C. Etalez les amandes sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Torréfiez les amandes au four pendant environ 5 minutes (surveillez pour obtenir la couleur souhaitée. Faites fondre le chocolat au bain-marie (ou au micro-ondes). Ajoutez l’huile de tournesol et les amandes torréfiées. Réservez à température ambiante.

Feuilletine pralinée :

Faites fondre le chocolat et le beurre séparément. Mélangez le chocolat fondu avec le praliné et la feuilletine. Ajoutez ensuite le beurre fondu.
Etalez le mélange sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, découpez selon la forme de votre moule à cake. Placez au réfrigérateur et réservez.

Assemblage :

Préchauffez votre four à 165°C. Beurrez et farinez le moule. Versez-y la moitié de l’appareil vanille, puis l’appareil chocolat et recouvrez avec le reste de l’appareil vanille. Marbrez le gâteau à l’aide d’une Maryse. Il vous faut pour cela insérez la maryse et piquez la pâte pour créer les marbrures. Comme vous pouvez le constater sur les photos, j’ai mal réalisé cette étape, et mes appareils sont restés séparés…
Enfournez pour 45 minutes. Laissez refroidir. Démoulez et déposez le cake sur le rectangle de feuilletine pralinée.
Faites réchauffer l’enrobage lait et amandes, puis glacez le cake. N’oubliez pas de le positionner sur une grille pour cette étape !

Et voilà….le goûter est prêt. Quel régal que ce glaçage aux amandes. J’adore.

Tourte au curry

Cette délicieuse odeur de curry qui flotte dans la maison nous met à tous l’eau à la bouche. Nous avons hâte qu’il soit l’heure de dîner. Avec ses pommes et ses pommes de terre sautées, son poulet, c’est un plat complet, plein de saveurs.

Tourte au curry

Sources : « Tartes pour toute l’année », Editions Mango


Ingrédients :

  • 2 pâtes brisées
  • 400 g de blanc de poulet
  • 2 grosses pommes de terre
  • 2 pommes
  • 2 oignons
  • 1/2 bouquet de persil plat haché
  • 2 œufs entiers + 1 jaune d’œuf
  • 40 cl de crème fraîche épaisse
  • huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de curry
  • sel et poivre

Préparation :

Epluchez les pommes de terre et coupez-les en cubes. Faites les dorer 25 minutes à la poêle dans un peu d’huile à feu moyen.

Pelez et émincez les oignons. Epluchez les pommes et coupez-les en dés. Détaillez le poulet en cubes.
Faites revenir le poulet et les oignons dans une sauteuse avec de l’huile.
Saupoudrez de curry.
Ajoutez les dés de pommes et de pommes de terre.
Salez, poivrez et mélangez.

Dans un saladiez, battez les œufs entiers  avec la crème fraîche. Salez et poivrez. Incorporez la préparation au poulet et le persil.
Foncez un moule à tarte avec la première pâte brisée, en laissant dépasser les bords. Versez la préparation. Recouvrez avec la 2nde pâte brisée. Pincez les bords entre eux pour bien les souder et rabattez-les vers l’intérieur. Dorez la tourte au jaune d’œuf. Réalisez une cheminée avec un petit morceau de carton, et enfoncez-le légèrement au centre de la tourte.
Enfournez dans un four préchauffez à 220°C. La recette recommande de laisser cuire 35 minutes. Pour ma part, j’ai laissé près d’une heure. Vérifiez donc la cuisson, qui peut varier en fonction de votre four. Si la tourte colore trop, recouvrez-là de papier d’aluminium, en faisant un trou pour laisser passer la cheminée.
Dégustez avec un salade verte (et un petit verre de vin, on ne se refait pas) !

 

Tarte panna cotta framboises et vanille

Cela faisait un moment que je voyais passer de jolies tartes dans des teintes douces. J’ai voulu tenter à mon tour et ai jeté mon dévolu sur la panna cotta.
Mon moule est assez grand, c’est pourquoi les quantités indiquées sont importantes. N’hésitez pas à les réduire en fonction de votre moule, ou bien à faire des verrines en plus.

Tarte panna cotta framboises et vanille

Pour un moule de 20 cm x 30 cm


Ingrédients :

Fond de tarte :

  • 500 g de biscuits (j’ai utilisé des sablés)
  • environ 150 g de beurre

Compotée de framboises :

  • 165 g de coulis de framboises
  • 30 g de sucre
  • 2 feuilles de gélatine

Panna cotta :

  • 200 g de chocolat blanc
  • 200 g de lait entier
  • 300 g de crème entière
  • 3 feuilles de gélatine
  • 1 gousse de vanille

Fruits :

  • 250 g de framboises
  • groseilles
  • myrtilles

Préparation :

Fond de tarte  :

Passez les biscuits au mixeur ou écrasez-les pour les réduire en miettes. Faites fondre le beurre et ajoutez-le aux biscuits. Ne versez pas tout le beurre dans un premier temps. Vous pourrez ainsi doser au mieux. Il ne faut pas que votre base soit trop grasse.

Vous aurez besoin un moule à tarte à fond amovible. Huilez-le légèrement afin de faciliter le démoulage. Versez-y le mélange et tassez bien à l’aide d’une cuillère ou d’un fond de verre.

Placez le fond de tarte au congélateur le temps de préparer le reste.

Compotée de framboises :

Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans de l’eau bien froide pendant une dizaine de minutes.
Faites chauffer le coulis de framboises et le sucre dans une casserole. Coupez le feu lorsque le mélange arrive à ébullition. Ajoutez la gélatine et fouettez jusqu’à ce qu’elle ait fondu. Laissez tiédir quelques minutes.
Versez la compotée dans le fond de tarte et disposez les framboises fraîches par dessus. Gardez-en quelques une pour la décoration.
Laissez prendre 1 h au congélateur.

pe

Panna cotta vanille :

Mettez la gélatine dans de l’eau très froide.
Mettre le chocolat blanc en morceaux dans un récipient.
Faites bouillir le lait avec les graines de la gousse de vanille. Versez sur le chocolat. Attendre quelques secondes et mélangez afin de faire fondre le chocolat et obtenir un mélange homogène.
Ajoutez la gélatine et mélangez bien. Ajoutez enfin la crème froide.
Versez le mélange dans le fond de tarte.
Placez votre moule au réfrigérateur et laissez prendre 3 h.

Une fois la tarte prise, l’étape critique…le démoulage… et en fait, j’ai eu peur pour rien. C’est sorti tout seul.

Il ne vous reste qu’à décorer avec les framboises, les groseilles et les myrtilles.
tarte-panna-cotta-6.jpg-1-e1557045584379.jpeg
tarte panna cotta 3.jpg
tarte panna cotta 5.jpg

 

 

Entremets Paon

Il y a quelques jours, on a fêté l’anniversaire de mon Papounet et j’ai voulu faire le gâteau. J’ai choisi celui-ci car je le trouve trop beau ce paon. Maman a du m’aider car il faut faire chauffer la préparation à la casserole.

Entremets Paon

Source : « mes beaux goûters de fête », Marie Chioca, éditions Terre Vivante 2017

Pour un entremets de 26cm.


Ingrédients :

Entremets :

  • 80 cl de lait de soja-vanille (ou de lait entier + 4 sachets de sucre vanillé)
  • 1 sachet de 4 g d’agar-agar
  • 100 g de sucre roux
  • 40 cl de crème de coco
  • 2 jaunes d’œufs
  • 20 g de farine
  • 1/2 cuillère à café d’extrait d’amande amère
  • 40 biscuits cuillère
  • jus de fruits (orange, abricot, ce qu’on veut)
  • 500 g de pêches (fraîches ou en boîte)
  • 250 g de fraises

Décoration :

  • 1/2 poire
  • 1 grappe de raisin
  • quelques fraises
  • quelques myrtilles
  • 1 abricot ferme
  • 2 billes de chocolat blanc
  • 1 carré de chocolat noir (pour les yeux)

Préparation :

Entremets : 

Mélange le lait, l’agar-agar, le sucre, la crème de coco, les jaunes d’œufs, la farine et l’extrait d’amande dans une casserole (prends une très grande casserole, avec maman, on a bien failli faire déborder la préparation). Porte le mélange à ébullition, et laisse-le encore environ 3 minutes sans t’arrêter de mélanger. Ensuite, retire la casserole du feu et laisse tiédir.

Prends un moule à charnière de 26 cm de diamètre. Mets du rhodoïd sur le tour.
Imbibe des biscuits entiers dans le jus de fruits et tapisse le fond du moule.
Ne mets pas toute de suite les biscuits sur le tour, il faut le faire à la fin de la recette.
Répartis dans le moule les oreillons de pêche et les fraises coupées en 4 dans le fond. Puis verse la crème tiède et égalise.
Mets au frigo pour 4 h minimum.

Décoration : 

Coupe la poire en 2. Enfonce les 2 billes de chocolat pour faire les yeux. Fais fondre le carré de chocolat noir au micro-ondes et mets 2 petits points sur les billes blanches pour faire la pupille des yeux. En t’aidant d’un coton-tige, c’est hyper facile. Découpe les pattes et le bec dans l’abricot. Fais une fente dans la poire pour y glisser le bec. Place la poire dans le bas du gâteau. N’oublie pas de laisser un peu de place pour les pattes.
Ensuite, dispose les fruits joliment pour former la queue du paon.
Il ne reste plus qu’à disposer les biscuits tout au tour. Coupe la base pour les mettre à bonne hauteur et qu’ils s’appuient bien sur les parois du gâteau.

Pour que ton gâteau soit encore plus beau, tu peux mettre un ruban autour.
Garde au frais jusqu’au moment de servir.

Je trouve ça rigolo d’avoir le paon dessus et puis ça change.

entremets paon 1.jpeg

 

 

 

 

Quiche au bacon et aux courgettes

J’ai plutôt pour habitude de mettre du jambon ou des lardons dans mes quiches. Mais le bacon apporte quelque chose de différent. Le piment d’Espelette relève le goût. Et les enfants se sont réconciliés avec les courgettes. Un sans faute pour cette quiche.

Quiche au bacon et aux courgettes

Sources : « Tartes pour toute l’année », Editions Mango


Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée
  • 12 tranches de bacon
  • 2 courgettes
  • 1 gousse d’ail
  • 4 brins de persil
  • 1 cuillère à café de poudre de piment d’Espelette
  • 4 cuillères à soupe de fromage blanc
  • 2 œufs
  • huile d’olive
  • sel et poivre

Préparation :

Préchauffez le four à 200°C.

Lavez les courgettes. Coupez-les en deux dans le sens de la longueur et détaillez en fines rondelles. Salez et poivrez.
Faites revenir les courgettes à la poêle sur feu moyen avec l’huile d’olive pendant 8 à 10 minutes.

Coupez le bacon en lamelles. Lavez et ciselez le persil. Pelez et hachez l’ail.

Dans un saladier, battez le fromage blanc, les œufs, le persil et l’ail. Salez, poivrez et ajoutez la poudre de piment d’Espelette.

Etalez la pâte dans un moule à tarte et piquez le fond avec une fourchette.

Garnissez le fond de courgettes et bacon. Versez la préparation.

Enfournez pour 35 minutes.

Tarte miroir aux fraises

Pour réaliser cette tarte, je me suis amusée à mélanger plusieurs recettes : ma base de tarte aux fruits avec une pâte sucrée et une crème d’amande, combinée à la recette d’un entremet aux fruits rouges.
J’adore le résultat, aussi bien esthétique que gustatif.

Vous pouvez la réaliser sur plusieurs jours.

Tarte miroir aux fruits rouges

Sources :

  • Pâte sucrée : Pâtisserie ! de Christophe Felder
  • Crème d’amandes : Chef Simon
  • Crème pâtissière : meilleurduchef.com
  • Mousse aux fruits rouges et glaçage : « je passe mon CAP pâtissier en candidat libre » 750g, Chef Damien et chef Régis

Pour un cercle à tarte de 24cm.


Ingrédients :

Pâte sucrée :

  • 120g de beurre mou
  • 80g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 25g de poudre d’amandes
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 œuf
  • 200g de farine

Crème d’amande :

  • 50g de beurre pommade
  • 50g de sucre
  • 50g d’amandes en poudre
  • 1 œuf
  • Rhum

Mousse aux fruits rouges :

• 6g de gélatine
• 20g de sucre glace
• 150g de purée de fraise
• 150g de crème liquide
• 50g de mascarpone

Insert fraises – menthe :

• 150 g de purée de fraise
• 30 g de sucre en poudre
• 4 g de gélatine (2 feuilles)
• feuilles de menthe

Glaçage miroir coloré :

• 75g d’eau
• 13g de gélatine
• 150g de sucre semoule
• 150g de sirop de glucose
• 150g de couverture ivoire
• 100g de lait concentré sucré
• colorant (ici le rouge coquelicot)

Décor :

• fraises
• feuilles de menthe


Préparation :

Pâte sucrée :

La recette se trouve ici
Foncez la pâte et mettez là au frais pour la suite.

Crème d’amandes :

Mélangez le sucre et le beurre pommade.
Ajoutez l’œuf et mélangez. Attention de ne pas trop battre le mélange.
Ajoutez le rhum, puis la poudre d’amandes et mélangez.

Préchauffez votre four à 160°C.
Précuire le fond de tarte 15 minutes.
Ajoutez la crème d’amande dans votre fond de tarte. Disposez quelques fraises coupées en morceaux en les enfonçant dans la crème d’amande. Prolongez la cuisson de 20 minutes.

Insert fraises – menthe :

Plongez les feuilles de gélatine dans de l’eau bien froide.
Mixez la purée de fraises et les feuilles de menthe. Vous pouvez ajouter du sirop de menthe pour accentuer le goût. Faites chauffer le tout avec le sucre. Laissez infuser la menthe. Ajoutez la gélatine.

Filmez le fond d’un cercle à entremet de 18 cm de diamètre avec du film alimentaire. Coulez le mélange dedans et laissez prendre au congélateur.

Mousse aux fruits rouges :

Plongez les feuilles de gélatine dans de l’eau bien froide.
Mélangez le sucre glace et la purée de fruits. Faites chauffez au bain-marie jusqu’à atteindre 23°C.
Ajoutez la gélatine essorée.
Montez la crème liquide bien froide et le mascarpone.
Incorporez une partie de la crème fouettée dans le mélange aux fruits à 23°C.
Ajoutez le reste de la crème et mélangez délicatement.

Filmez le fond d’un cercle à entremet de 20 cm de diamètre avec du film alimentaire. Tendez bien le film alimentaire et faites-le bien adhérer sur le cercle.
Chemisez l’intérieur du cercle de film rhodoïd. Déposez le cercle dans un plat.
Versez la 1ère moitié de la mousse dans le cercle. Etalez et lissez bien la mousse. Ajoutez l’insert fraises-menthe. Puis couvrez avec le reste de la mousse. Filmez le haut du cercle et laissez au congélateur pour la nuit.

Glaçage miroir : 

Faites tremper la gélatine dans un bol d’eau très froide.
Mettez l’eau, le sure et le glucose à chauffer dans une casserole jusqu’à ébullition pour obtenir un sirop.
Versez le lait concentré sucré dans le sirop et mélangez au fouet.
Essorez la gélatine et incorporez la au mélange précédent au fouet.
Ajoutez la couverture ivoire et mélangez jusqu’à obtenir une texture lisse et homogène.
Filtrez à l’aide d’un chinois.
Ajoutez le colorant.
Mixez le glaçage au mixeur plongeant en faisant bien attention à ne pas incorporer d’air..
Filmez au contact et réservez au frais pendant 1 h.

Montage : 

Décerclez votre entremet.
Placez l’entremet congelé sur une grille (elle-même posée sur un plat).
Remontez le glaçage à une température d’une trentaine de degrés puis versez-le sur l’entremet.

Posez l’entremet au centre de la tarte. Disposez du coulis de fraises sur la crème d’amandes apparente.

Disposez les fraises et les feuilles de menthe.

Placer la tarte au réfrigérateur et laissez la décongeler pendant environ 4h avant de la déguster.

tarte aux fraises 1

tarte aux fraises 2

 

 

 

Cake au citron et graines de pavot de Christophe Adam

Le citron est vraiment l’un de mes fruits préférés en pâtisserie. Ce cake est vraiment moelleux et est parfait au goûter comme au petit déjeuner.

Cake au citron et graine de pavot de Christophe Adam

Source : « Citron » , Christophe Adam, éditions de la Martinière


Ingrédients :

  • 300 g de beurre pommade
  • 450 g de sucre semoule (divisé en 3 fois 150 g)
  • 6 œufs
  • zeste râpé de 2 citrons
  • 15 g d’extrait naturel de vanille
  • 20 g de lait de pavot
  • 20 cl de lait tiédi à 40°C
  • 25 g de jus de citron
  • 3 g de sel
  • 400 g de farine T55
  • 9 g de levure chimique

Préparation :

Préchauffez le four à 175°C.
Battez le beurre avec 150 g de sucre jusqu’à ce que le mélange soit léger. 
Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Dans un récipient, battez les jaunes, 150 g de sucre, l’extrait de vanille, les graines de pavot, le lait, le jus de citron et le sel.
Incorporez au mélange précédent.

Battez les blancs en neige ferme en ajoutant doucement les 150 g de sucre restant quand ils commencent à monter.
Incorporez les blancs au mélange précédent à l’aide d’une maryse. Enfin, ajoutez la farine et la levure chimique. Mélangez délicatement, sans trop insister.

Beurrez largement un moule à cake. Selon la taille de votre moule, il vous sera sans doute possible de réaliser un 2ème cake. Pour ma part, j’avais trop de pâte pour un seul moule et pas assez pour 2. J’ai donc fait quelques muffins en plus.

Faites cuire le cake environ 45 minutes. Testez la cuisson avec la lame d’un couteau. Elle doit ressortir propre.
Démoulez dès la sortie du four, enveloppez le cake de  plusieurs couches de film étirable et laissez reposer jusqu’au lendemain. Cette technique permet d’avoir un cake bien souple et moelleux.
Patience patience…. vous pourrez toujours manger les muffins en attendant héhéhé

Si comme moi vous n’envisagez pas un cake citron sans glaçage citron, il vous suffit de mélanger du sucre glace et du jus de citron.

cacke citron pavot 3
cacke citron pavot 1