Cake choco-coco

Salut tout le monde. Ce gâteau-là, vous allez l’adorer. Parole de Shanna. Il est bien moelleux et même encore un peu fondant. Mon papa n’en a fait qu’une bouchée !

Cake choco

Source : Le Larousse junior de la pâtisserie


Ingrédients :

  • 150 g de chocolat noir
  • 100 g de sucre semoule
  • 4 œufs
  • 125 g de beurre tendre
  • 125 g de noix de coco râpée
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe de fécule de maïs

Préparation :

Préchauffe le four à 150°C.
Fais fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Moi je préfère au micro-ondes, c’est plus facile et je ne risque pas de me brûler.
Casse les œufs en séparant les blancs des jaunes. C’est pas évident à faire au début, attention aux coquilles.
Ajoute le sucre aux jaunes et fouette. Le mélange doit blanchir. Ajoute ensuite le beurre tendre et le chocolat fondu. Mélange bien. Ajoute 100g de coco, le sucre vanillé, puis la fécule de maïs.

Bats les blancs en neige avec un batteur électrique. Cette partie-là je demande à maman ou papa, moi je le trouve trop lourd le batteur. Mets les œufs dans la préparation au chocolat et mélange tout doucement. Il faut essayer de ne pas casser les blancs en neige.

Beurre un moule à cake et verse la pâte dedans.
Demande à un adulte de mettre le moule au four pendant 40 minutes.

Une fois que le gâteau est cuit, laisse-le reposer pendant 10 minutes puis tu peux le démouler. Laisse-le refroidir. Saupoudre-le avec le reste de noix de coco.

fotor_154723995922288

 

Bûche « ultra simple » chocolat-praliné

Cette bûche est vraiment accessible à tous. Elle est composée d’un biscuit, un croustillant et une mousse au chocolat. Pas d’insert donc. Et elle n’en est pas moins délicieuse !

Bûche « ultra simple » chocolat-praliné

Source : magazine Zodio de décembre 2018


Ingrédients :

Biscuit praliné-citron :

  • 70 g de farine
  • 2 g de levure
  • 60 g de beurre
  • 70 g de sucre
  • 1 œuf
  • les zestes d’1/2 citron jaune

Croustillant praliné :

  • 50 g de chocolat au lait
  • 40 g de pâte de pralin
  • 50 g de gavottes

Mousse chocolat au lait :

  • 200 g de chocolat au lait
  • 125 ml de lait entier
  • 2 feuilles de gélatine
  • 250 ml de crème liquide entière

Finitions :

  • Spray velours

Préparation :

Biscuit praliné-citron :

Au batteur, faites blanchir l’œuf, le sucre et les zestes de citron. Incorporez la farine et la levure délicatement.
Ajoutez le beurre fondu, le pralin et mélangez.
Dressez aux dimensions de votre moule à bûche sur un tapis silicone à l’aide d’une poche à douille et
Enfournez à 175°C pendant 12 minutes.

Croustillant praliné :

Faites fondre le chocolat au micro-ondes. Ajoutez le praliné et les gavottes écrasées et mélangez bien.
Etalez sur le biscuit refroidi et réservez au froid.

Mousse chocolat au lait :

Faites ramollir la gélatine dans de l’eau bien froide pendant 10 minutes.
Portez le lait à ébullition et ajoutez la gélatine. Mélangez jusqu’à dissolution de la gélatine. Versez le lait sur le chocolat en morceaux et mélangez pour obtenir un mélange bien lisse.
Montez la crème liquide bien froide en crème fouettée.
Ajoutez la crème fouettée au mélange chocolat/lait et mélangez délicatement.
Versez votre mousse dans le moule à bûche.

Sortez votre biscuit du réfrigérateur et détaillez-le à la taille de votre moule. Déposez-le sur la mousse (croustillant côté mousse) et appuyez légèrement.

Conservez au congélateur toute la nuit.

Le jour J, démoulez la bûche et pulvérisez le spray velours. Attention, à ne pas en mettre partout. Pour ma part, je place la bûche dans un grand carton.

Remettez votre bûche au congélateur et placez la au réfrigérateur 1 à 2h avant la dégustation.

Pour réaliser cette bûche, j’ai utilisé le moule à bûche diamond de Silikomart.

 

 

Verrines marrons chocolat

Voici un petit délice aux marrons. Ces verrines sont très simples et rapides à réaliser. Je pensais ne pas apprécier le marron plus que ça, mais cette chantilly m’a fait revoir mes positions.

Verrines marrons chocolat

Source : Le Petit Larousse Pâtissier

Ingrédients :

Meringues :

  • 4 blancs d’oeuf
  • 250 g de sucre semoule

Crème au chocolat:

  • 200 g de chocolat noir
  • 20 cl de crème liquide entière

Chantilly aux marrons

  • 400 g de crème de marron
  • 20 cl de crème liquide entière

Quelques marrons glacés pour la décoration


Préparation :

Meringues : 

Sortez les œufs du réfrigérateur 1/4 h avant de les utiliser. Ajoutez une pincée de sel aux blancs et battez-les en neige ferme. Ajoutez le sucre petit à petit tout en continuant de battre.
Préchauffez le four à 120°C. Déposez les blancs sur du papier sulfurisé. On se fiche de la forme puisque que vous les réduirez en miette !
Cuire 1 h. Décollez les délicatement et laissez les refroidir sur une grille.
Si vous êtes pressés, vous pouvez également acheter quelques meringues directement chez votre boulanger.

Crème au chocolat : 

Cassez le chocolat dans un bol. Faites bouillir la crème et versez-la sur le chocolat. Remuez bien pour obtenir un mélange lisse.

Chantilly aux marrons :

Travaillez vivement la crème de marron pour l’assouplir. Fouettez la crème en chantilly bien ferme. Vous pouvez y ajoutez du sucre glace.
Incorporez délicatement la crème de marron sans trop mélanger. Votre chantilly aura un bel aspect marbré. Placez la chantilly dans une poche à douille.

Cassez les meringues en petits morceaux et répartissez dans le fond des verrines. Recouvrir de sauce au chocolat, puis de votre chantilly.

Décorez avec des éclats de marrons glacés.

Tarte aux poires pochées, chocolat et caramel

La poire et le chocolat….quelle grande histoire. Une vraie tuerie je vous dis. Mais alors quand la poire est fondante, avec un petit quelque chose de vanille, rholalalala, j’en oublierai presque que je n’ai pas mis de crème d’amande dans cette tarte !

Tarte aux poires pochées, chocolat et caramel

Sources :

  • pâte sucrée cacao, ganache chocolat, glacage chocolat : « je passe mon CAP pâtissier en candidat libre », 750g
  • caramel au beurre salé : « pâtisserie », Christophe Felder, éditions de La Martinière

Ingrédients :

Pâte sucrée cacao :

  • 100 g de beurre demi-sel
  • 70 g de sucre glace
  • 1 g de sel
  • 40 g d’œuf
  • 150 g de farine
  • 28 g de poudre d’amande
  • 25 g de cacao en poudre

Caramel au beurre salé :

  • 100 g de sucre semoule
  • 1 cas de miel liquide
  • 5 cas de crème liquide
  • 80 g de beurre
  • 2 pincées de fleur de sel

Ganache chocolat :

  • 190 g de crème fleurette
  • 20 g de sirop de glucose
  • 150 g de chocolat noir
  • 25 g de beurre demi-sel

Glacage miroir chocolat :

  • 280 g d’eau
  • 360 g de sucre semoule
  • 120 g de cacao en poudre
  • 210 g de crème fleurette
  • 14 g de gélatine

Poires pochées :

  • 3 ou 4 poires
  • 1 gousse de vanille
  • 150 g de sucre

Préparation :

Pâte sucrée cacao :

Le beurre doit être pommade. Si vous le sortez tout juste du frigo, passez le 10 sec au micro-onde et mélangez. Non, ca n’est pas conventionnel, mais ça fonctionne très bien !
Ajoutez le sucre glace et le sel. Mélangez vigoureusement.
Ajoutez l’œuf.
Incorporez la farine, la poudre d’amande et le cacao. Mélangez rapidement sans donner trop de corps pour ne pas rendre la pâte élastique.
Filmez la pâte et laissez-la reposer 1h au réfrigérateur (ou 10 min au congélateur).
Foncez un cercle à tarte et piquez la pâte. Remettez au frais quelques instants.
Préchauffez le four à 180°C. Faites cuire la pâte à blanc pendant 30 min.
Laissez refroidir et retirez le cercle.

Caramel au beurre salé :

Versez le sucre dans une casserole, faites-le fondre et ajoutez le miel liquide. Continuez de cuire pour obtenir une belle couleur acajou. Ajoutez la crème liquide en plusieurs fois en mélangeant bien et faites bouillir 2 min.
Hors du feu, ajoutez le beurre en morceau. Incorporez la fleur de sel et laissez refroidir.

Etalez le caramel dans votre fond de tarte.

Ganache chocolat : 

Portez la crème liquide et le glucose à ébullition dans une casserole.
Versez le mélange sur le chocolat. Mélangez. Incorporez le beurre en morceau et mélangez jusqu’à obtenir un mélange lisse et brillant.
Petite astuce : si vous n’avez pas de sirop de glucose, remplacez-le par du miel

Versez sur la tarte.

tarte chocolat

Glaçage miroir chocolat : 

Faites tremper la gélatine dans un bol d’eau très froide.
Mettez l’eau et le sucre à chauffer dans une casserole jusqu’à ébullition pour obtenir un sirop.
Ajoutez le cacao en poudre et portez à ébullition en mélangeant avec une maryse.
Incorporez la crème fleurette en fouettant.
Faites cuire pendant 7 min à ébullition sur feu moyen en mélangeant sans cesse.
Egouttez la gélatine et ajoutez-la hors du feu.
Filtrez et filmez au contact. Réservez au réfrigérateur.

Si vous en avez trop, comme moi, sachez que vous pouvez le conserver 5 jours au frais.

Pour glacer votre tarte, faites chauffer le glaçage au bain marie à 28°C et versez-le sur la tarte. Laissez-le déborder afin de recouvrir la pâte également, comme un entremet.

Poires pochées : 

Pelez les poires et mettez les entières dans une casserole. Ajoutez le sucre et la gousse de vanille fendue en 2, et couvrez d’eau. Portez à ébullition. Baissez le feu et laissez cuire pendant 30 minutes. Laissez refroidir les poires dans le sirop.

poires pochées

Une fois refroidies, posez les sur un papier absorbant afin de les sécher au maximum.

Posez les poires sur la tarte juste avant de servir. Si vous le faites trop tôt, du jus de poire risquerait de couler sur la tarte, ca serait dommage quand même ! Adieu le beau glacage.

En revanche, si vous suivez bien ces recommandations, vous aurez une tarte digne des plus grands !

nfd

Gâteau chocolat noisette

Cette recette est issue du livre « trop facile ! » de Christophe Michalak et effectivement… Trop facile ! et j’ajouterai Trop bon aussi. Moelleux, croustillant et fondant : le combo parfait.

Gâteau chocolat noisette

Source : « trop facile ! », Christophe Michalak, éditions Alain Ducasse

Pour 6 personnes


Ingrédients :

Ganache chocolat au lait :

  • 200 g de chocolat au lait
  • 300 g de crème liquide entière

Dacquoise noisette :

  • 50 g de poudre de noisette
  • 3 blancs d’oeufs
  • 35 g de poudre d’amande
  • 20 g de sucre
  • 1/2 pincée de sel
  • 80 g de sucre glace

Croustillant praliné :

  • 10 g de beurre
  • 30 g de chocolat au lait
  • 60 g de pâte de noisette
  • 60 g de praliné noisette
  • 60 g de gavottes concassées
  • 1 poignées d’éclats de noisettes grillées

Préparation :

Ganache chocolat au lait :

La veille, faites bouillir la crème. Versez sur le chocolat et mélangez. Placez au réfrigérateur pour la nuit.
Le jour J, montez la ganache à l’aide de votre robot pâtissier muni du fouet. Placez dans une poche avec une douille saint-honoré.

Dacquoise noisette :

Préchauffez votre four à 170°C.
Montez les blancs en neige.
Dans un cul de poule, mélangez la poudre de noisette, la poudre d’amande, le sucre, le sel, et le sucre glace. Versez sur les œufs en neige et mélangez délicatement. Versez dans un cercle de 18cm de diamètre (placé sur une feuille de papier cuisson). Lissez avec une petite spatule et enfournez pour 20 min.

Croustillant praliné :

Faites fondre le beurre et le chocolat au micro-onde. Ajoutez la pâte de noisette, le praliné et les gavottes. Mélangez et versez sur la dacquoise. Parsemez d’éclats de noisettes.

 

 

Pochez la ganache sur le gâteau et décorez.

dav

 

 

Tarte rustique abricots et romarin

La tarte rustique, c’est la tarte facile que tu fais en vacances quand tu ne trouves pas de moule à tarte dans ta location hihi.
Je trouve ça très joli, en plus d’être bon !!

Tarte rustique abricots et romarin

Source :

  • « Tartes rustiques sucrées et salées » aux éditions Marabout

Ingrédients :

Pâte sucrée :

  • 290g de farine
  • 150g de beurre mou
  • 45g de poudre d’amandes
  • 85g de maïzena
  • 120g de sucre glace
  • 80g d’œuf (2 petits œufs)
  • 1 pincée de sel

Tarte :

  • 40g de poudre d’amandes
  • une 20aine d’abricots
  • 40g de sucre roux
  • 2 cas de jus de citron
  • 1 pincée de sel
  • 2 branches de romarin
  • 1 jaune d’oeuf et du sucre roux pour la dorure

Préparation :

Pâte sucrée :

Dans votre robot muni de la feuille, travaillez le beurre mou pour en faire une sorte de pommade.
Incorporez la poudre d’amandes, la maïzena, le sucre glace et le sel.
Ajoutez ensuite un œuf et la moitié de la farine et mélangez 1 minute.
Puis ajoutez le 2ème œuf et le reste de farine et mélangez afin d’obtenir une pâte homogène.
Formez une boule, filmez-là et laissez reposer au frais pendant 2h.

Tarte :

Lavez les abricots, coupez-les en 2 et dénoyautez-les.
Mélangez les abricots, le sucre, le sel, le jus de citron et le romarin. Laissez macérez pendant 20 minutes.
Préchauffez le four à 180°C. Étalez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé. Saupoudrez de poudre d’amandes sans oublier de laisser un bord de 4cm.
Disposez les abricots et rabattez le bord de la pâte sur les fruits.
Badigeonnez le bord de la tarte avec le jaune d’œuf battu et parsemez de sucre roux.
Positionnez votre tarte sur une plaque (pour ma part j’utilise une plaque perforée). Et enfournez 30 minutes. En fonction de votre four, il faudra peut-être laisser plus longtemps.
Décorez avec quelques brins de romarin et dégustez.

 

Tarte chocolat – framboises

Chocolat et framboises, voici encore une association qui fonctionne très bien. Et puis avouez, c’est joli non?

Tarte chocolat – framboises

Source : Recette Gateau


Ingrédients :

Pâte au chocolat :

  • 150g de farine
  • 50g de cacao en poudre
  • 1/2 cac de levure
  • 1/4 cac de sel
  • 3 cas de sucre en poudre
  • 90g de beurre
  • 1 oeuf

Crème chocolat :

  • 250ml de crème fleurette
  • 200g de chocolat
  • 25g de sirop de glucose
  • 50g de beurre

Finitions :

  • 1Kg de framboises

Préparation :

Pâte au chocolat :

Mélangez la farine, le cacao, la levure, le sel et le sucre. Ajoutez le beurre pommade coupé en dés et mélangez.
Battez les oeufs et ajoutez les à la pâte. Mélangez et formez une boule. Enveloppez-la de papier sulfurisé et réfrigérez 30 min.
Préchauffez le four à 190°C.
Foncez votre cercle (18cm) et cuisez à blanc pendant 15 min.

Crème chocolat :

Portez la crème fleurette à ébullition. Versez-la sur le chocolat haché et mélangez bien. Ajoutez le sirop de glucose et le beurre pommade et mélangez.

Montage : 

Transformez 500g de framboises en purée et couvrez-en votre fond de tarte.
Versez le ganache chocolat par dessus et réfrigérez pour 1h minimum.

Disposez les framboises restantes sur la tarte avant de servir.

 

Tarte chocolat – praliné

C’est simple, vous me dites tarte au chocolat et je suis aux anges. Alors si on y ajoute un peu de praliné, c’est un aller direct au paradis !

Pour ma part qui n’aime que le chocolat au lait, cette tarte est un peu trop amère. Mais ça n’était pas l’avis des amateurs de chocolat noir qui ont adoré.

Tarte chocolat – praliné

Sources :

  • pâte sucrée de Christophe Felder
  • reste de la recette : Pâtisserie & Compagnie n°19

Ingrédients :

Pâte sucrée :

  • 120g de beurre mou
  • 80g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 25g de poudre d’amandes
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 oeuf
  • 200g de farine

Crème chocolat – praliné :

  • 20cl de crème liquide
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 200g de chocolat noir
  • 35g de pâte de praliné
  • 55g de beurre

Fruits secs caramélisés :

  • 5cl d’eau
  • 100g de sucre
  • 50g d’amandes mondées
  • 60g de noisettes mondées

Glacage chocolat :

  • 130g de chocolat de couverture noir
  • 6cl d’eau
  • 60g de glucose

Préparation :

Pâte sucrée :

La recette se trouve ici
Foncez la pâte et mettez là au frais 10 min.
Préchauffez le four à 170°C.
Faites cuire la pâte à blanc pendant 10 min. Retirez les légumes secs ou billes et faites cuire 10 min supplémentaires. Le fond de tarte doit être doré.
Laissez refroidir et retirez le cercle.

Crème chocolat – praliné :

Laissez la crème revenir à température ambiante et ajoutez-y la vanille.
Faites fondre le chocolat au bain-marie, et incorporez-y la crème vanillée. Ajoutez le praliné puis le beurre. Laissez tiédir.
Versez dans le fond de tarte et gardez au frais 15 min.

Fruits secs caramélisés : 

Dans une casserole, portez l’eau et le sucre à ébullition pendant 4 min. Ajoutez-y les amandes et les noisettes et remuez jusqu’à ce que les fruits soient caramélisés. Versez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et séparez-les avec un couteau. Laissez refroidir.

Glaçage chocolat : 

Hachez le chocolat. Portez l’eau et le glucose à ébullition et versez sur le chocolat. Mélangez. Versez le glaçage sur votre tarte et inclinez-la légèrement pour que le glaçage se répartisse bien.

Décorez avec vos fruits secs.

 

Gâteau au chocolat

Depuis que j’ai testé cette recette de gâteau au chocolat, je ne la quitte plus. Et je la détourne en de multiples thématiques pour des anniversaires, pour Noël, pour Pâques, la fête des pères et j’en passe.

Ce que j’adore? Ne pas trop le cuire pour qu’il soit encore coulant à l’intérieur.
Et il est encore meilleur le lendemain.

Gâteau au chocolat

Source : Le Petit Larousse Pâtissier

Pour 6 personnes


Ingrédients :

  • 150g de beurre
  • 4 oeufs
  • 125g de sucre
  • 200g de chocolat noir
  • 2 cuillère à soupe de farine
  • 100g de poudre d’amande

Préparation :

Préchauffez le four à 220°C.

Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Faites blanchir les jaunes avec le sucre.
Faites fondre le chocolat au bain-marie et incorporez-le au mélange jaunes/sucre.
Ajoutez la farine et les amandes.

Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement au mélange pour ne pas les casser.

Beurrez le moule et versez-y la pâte.
Faites cuire 20 minutes en surveillant bien. La pointe du couteau doit ressortir humide.
Laissez refroidir et démoulez.

Et voilà, ultra-simple non?

Bûche framboises chocolat

Les bûches et moi, c’est une grande histoire….souvent, la bûche termine mal la soirée ! Cela a été le cas de celle-ci qui a été sortie du réfrigérateur pendant tout le dîner…Elle a pris un petit coup de chaud.
Ceci dit, ne passez pas à côté, elle est excellente.

Bûche framboises chocolat

Source : Cyril – Le Meilleur Pâtissier

Pour 8 personnes


Ingrédients :

Génoise :

  • 3 œufs
  • 90g de sucre
  • 90g de farine

Praliné croustillant :

  • 62g de chocolat noir
  • 125g de pailleté feuillantine
  • 250g de praline amandes noisettes

Mousse au chocolat :

  • 70g de sucre
  • 2 oeufs
  • 25 cl de crème fleurette
  • 185g de chocolat noir

Bavaroise framboises :

  • 300g de coulis de framboises
  • 75g de sucre
  • 2 feuilles de gélatine
  • 120g de crème fleurette

Marmelade de mûres :

  • 260g de purée de mûres
  • 20g de pectine NH
  • 220g de sucre en poudre

Glacage :

  • 50g d’eau
  • 100g de sucre
  • 100g de sirop de glucose
  • 65g de lait concentré sucré
  • 100g de chocolat blanc
  • 8g de gélatine
  • colorant poudre rouge

Préparation :

Génoise :

Mélangez le sucre et les œufs. Fouettez au-dessus d’un bain-marie. Il faut atteindre une température d’environ 40°C.
Retirez du bain-marie et battez au fouet électrique jusqu’à complet refroidissement de la préparation.
En principe, votre préparation a dû doubler de volume.
Incorporez la farine tamisée délicatement à la maryse.
Étalez le tout sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.
Et enfournez à 180°C pour 10 à 15 minutes.
Vous pourrez éventuellement puncher la génoise au rhum brun.
Détaillez la génoise en un rectangle de la taille de la bûche et réservez.

Praliné croustillant :

Faites fondre le chocolat noir.
Assouplissez le praliné amande noisette à la spatule et incorporez-le au chocolat fondu.
Mélangez soigneusement. Ajoutez à présent le pailleté feuillantine et mélangez.
Étalez ce praliné croustillant sur la génoise en une couche régulière. Bien égalisez la surface.

Mousse au chocolat :

Dans une casserole, versez le sucre avec 5 à 10 cl d’eau et portez à ébullition.
Le mélange doit atteindre une température de 121°C. Retirez alors la casserole du feu.
Pendant ce temps, cassez les œufs entiers dans la cuve de votre robot.
Fouettez les œufs et incorporez le sucre bouillant à petite vitesse. Augmentez la vitesse du batteur au maximum et fouettez jusqu’à complet refroidissement.
Faites fondre le chocolat au bain-marie. Ajoutez-le à la préparation précédente et mélangez délicatement.
Montez la crème fleurette en crème fouettée. Pour rappel, la crème doit être bien froide. Vous pouvez également placer votre cuve et fouet au frais quelques instants.
Incorporez à présent la crème fouettée à votre préparation au chocolat. Mélangez délicatement et placez au réfrigérateur.

Marmelade de mûres :

Mélangez la pectine NH avec un peu de sucre. Versez la purée de mûres dans une casserole avec le reste de sucre et faites chauffer entre 40 et 60 °C.
Incorporez au fouet le mélange sucre/pectine et donnez une bonne ébullition afin d’activer les propriétés de la pectine.
Coulez la marmelade dans un moule à insert et placez au congélateur pour une nuit.

Bavaroise framboise :

Placez les feuilles de gélatine dans de l’eau bien froide.
Faites tiédir le coulis de framboises avec le sucre en poudre.
Egouttez la gélatine et ajoutez-la au coulis en mélangeant bien. Transvasez le coulis dans un cul de poule pour le laisser refroidir en remuant régulièrement.
Pendant ce temps, montez la crème en crème fouettée.
Lorsque le coulis redescend à 25°C, incorporez 1/4 de la crème fouettée et mélangez au fouet. Incorporez le reste de la crème délicatement à la maryse.

Versez la bavaroise dans le fond de votre moule à bûche, y poser votre insert à la marmelade de mûres. Lissez bien le tout et recouvrir de mousse au chocolat.
Vous obtenez donc une bûche moitié bavaroise framboise et moitié mousse chocolat.
Positionnez par dessus la génoise et le praliné croustillant (croustillant côté mousse au chocolat).
Gardez une nuit au congélateur.

Glaçage rouge :

Placez la gélatine dans de l’eau bien froide. Versez l’eau et le sucre dans une casserole. Ajoutez le sirop de glucose. Faites chauffer jusqu’à 103 °C.
Placez le chocolat blanc et le lait concentré dans un cul de poule. Versez le sirop à 103 °C dessus et mélangez bien pour obtenir un mélange lisse. Ajoutez enfin la gélatine et incorporez-la bien au mélange. Ajoutez une pointe de colorant rouge, mélangez. Filmez au contact et réservez au frais. Vous pouvez le conserver plusieurs jours au réfrigérateur.

Le jour J, sortez votre entremet du congélateur et démoulez-le sur une grille.
Réchauffez le glaçage pour qu’il atteigne une température de 32°C. Vous pouvez à présent glacez votre bûche.

Décorez-là avec quelques fruits rouges frais.
Gardez la bûche au frais et sortez la 15 à 30 minutes avant dégustation.