Cheesecake façon fraisier

J’ai craqué pour les premières gariguettes de la saison (un peu tôt encore me direz-vous) !
Des biscuits dans le placard, du cream cheese dans le frigo…..allez-hop, c’est parti pour un cheesecake cru. Mais à la manière d’un fraisier. C’est ma tribu qui va être ravie !

Cheesecake façon fraisier


Ingrédients :

Base biscuitée :

  • 130 g de shortbreads
  • 50 g de beurre

Appareil à Cheesecake :

  • 200 g de cream cheese (Philadelphia ou autre fromage frais)
  • 180 g de chocolat blanc
  • 40 g de sucre
  • 150 ml de crème fleurette entière
  • fraises

Décoration :

  • coulis de fraise

Préparation :

Base biscuitée :

Ecrasez les biscuits. Faites fondre le beurre. Mélangez l’ensemble.

Positionnez le cercle sur votre plat de service. Versez-y la préparation et tassez les biscuits dans le fond. Aidez-vous d’un fond de verre pour aplanir la base du gâteau.

Appareil à Cheesecake : 

Versez le cream cheese dans un cul de poule. Ajoutez-y le chocolat blanc fondu, le sucre. Fouettez l’ensemble.

Je ne l’ai pas fait, mais vous pouvez éventuellement ajouter un petit peu de gélatine. Pour cela, comme nous sommes sur une préparation à froid. Placez la feuille de gélatine dans l’eau froide 10 minutes. Essorez-la et faites la fondre dans une casserole à feu doux. Ajouter un peu de l’appareil à cheesecake à la gélatine fondue et mélangez bien. Puis versez dans le cul de poule avec le reste de la préparation.

Fouettez la crème fraîche.
Incorporez la crème montée à la préparation et mélangez délicatement à la maryse.

Placez un film rhodoïd sur le cercle afin de faciliter le démoulage.
Lavez les fraises. Coupez les en 2 au fur et à mesure en les positionnant sur le bord du cercle. Coupez le reste en petits morceaux que vous placez au fond du moule. Gardez quelques fraises pour la décoration.


Versez la préparation dans votre moule.

Répartissez quelques petites cuillères de coulis sur le gâteau. Faites tourbillonner un cure-dent sur la surface du gâteau afin de créer des arabesques.

Laissez prendre 2 ou 3 heures au réfrigérateur. Je le prépare généralement la veille et le laisse prendre toute la nuit.

Cake rond romarin pomme

Un gâteau moelleux, des pommes fondantes, et ce léger goût de romarin. Un gâteau idéal pour le goûter avec un bon thé. Un gâteau simple, régressif, parfait donc !!

Cake rond romarin pomme

Sources : « Ma petite pâtisserie », Christophe Felder et Camille Lesecq, Editions de La Martinière

Pour un moule de 24 cm.


Ingrédients :

Les pommes :

  • 500g de pommes golden
  • 1 cuillerée à soupe de beurre
  • 30 g de cassonade

Appareil à cake :

  • 250 g de farine
  • 1 cuillerée à café de levure chimique
  • 200 g de beurre mou
  • 150 g de sucre glace
  • 50 g de jaunes d’oeufs
  • 1 bouchon de vanille liquide
  • 40 g de miel
  • 150 g de blancs d’oeufs
  • 50 g de sucre semoule
  • 50 g de cassonade
  • 1,5 g de romarin haché

Divers :

  • beurre et farine pour le moule
  • Branches de romarin et sucre glace pour les finitions

Préparation :

Les pommes :

Lavez, épluchez et coupez vos pommes en cubes et en quartiers. Mettez une poêle à chauffer avec le beurre et la cassonade, puis faites-y rôtir les pommes pendant 15 minutes sur feu vif. Réservez.

Appareil à cake:

Préchauffez le four  à 180°C.
Tamisez ensemble la farine et la levure chimique.
Dans un récipient, versez le beurre ramolli, le sucre glace, les jaunes d’œufs, la vanille et le miel, puis fouettez le tout afin de lisser le mélange.
Montez les blancs en neige avec le sucre semoule et la cassonade. Ajoutez-les au mélange précédent.
Versez le mélange farine et levure, mélangez. Incorporez 350 g de pommes tempérées et coupées en cubes ainsi que le romarin. Mélangez délicatement.

Beurrez et farinez le moule et versez-y la pâte. Enfournez 40 minutes en surveillant la cuisson.

Dès la sortie du four, laissez bien refroidir. Puis décorez avec les 150 g de pommes restantes coupées en gros cubes et en quartiers, et quelques branches de romarin.Puis saupoudrez légèrement de sucre glace.

Brioche tressée

La brioche maison, quelle douce odeur, hummmmmm 
Ça donne tellement envie. Et quand elle arrive encore tiède pour le goûter, c’est un vrai bonheur.

Brioche tressée

Source : « Je passe mon CAP pâtissier en candidat libre », chef Damien et chef Régis, 750g


Ingrédients  :

  • 165 g de farine de gruau
  • 4 g de sel
  • 30 g de sucre semoule
  • 100 g d’œufs froids
  • 10 g de levure fraîche
  • 80 g de beurre
  • 1 œuf battu

Préparation :

Avant de commencer, je voulais mettre un petit mot sur la farine. N’ayant pas de farine de Gruau, j’ai utilisé de la farine de blé, et la recette était délicieuse. Toutefois, sachez que la farine de gruau est plus riche en protéines et a, grâce à cela, un pouvoir levant plus important. En gros, la farine de gruau, vous apporte plus de moelleux et un meilleur gonflant.

Dans le bol du robot, muni du pétrin, mettez la farine, le sel, le sucre, les œufs et la levure.
Faites tourner le robot à petite vitesse pendant 5 min. C’est l’étape du frasage.
Augmentez la vitesse du robot et laissez tourner 5 min.
Lorsque la pâte forme une boule autour du pétrin, remettez le robot en petite vitesse , puis ajoutez le beurre coupé en petit morceaux, petit à petit.
Lorsque le beurre est bien incorporé, augmentez à nouveau la vitesse, durant quelques minutes.

A l’aide d’une corne, formez une boule avec la pâte sur votre plan de travail. Mettez-la dans un cul de poule et filmez. Laissez pousser 1h à température ambiante (C’est le pointage).

Aplatissez la pâte pour la dégazer. Et mettez-la au réfrigérateur pendant 30 min.

Divisez la pâte en 3 pâtons égaux.
Aplatissez l pâte avec la paume de la main, en faisant un pli à l’intérieur. Recommencez 2 fois.
Allongez progressivement la pâte pour obtenir des boudins de 12 cm.
Réservez au réfrigérateur pendant 30 min.

Allongez à nouveau légèrement, puis réservez au réfrigérateur pendant 10 min.

Allongez jusqu’à obtenir une longueur de 40 cm. Alignez les 3 cylindres. Soudez légèrement les extrémités. Et tressez les cylindres. 

 

Soudez et fermez proprement l’autre extrémités.
Déposez la tresse sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.
Glissez les extrémités sous la tresse afin qu’elles ne soient pas visibles.

Dorez au pinceau avec de l’œuf battu.
Laissez en étuve dans votre four à 30°C pendant 1h45.

Sortez la tresse. Laissez-la 10 min à température ambiante. Préchauffez le four à 160°C.
Dorez à nouveau la tresse puis parsemez-la de sucre en grains.
Enfournez et laissez cuire 22 min.

A la sortie du four, laissez refroidir sur une grille. A moins que vous ayez déjà tout mangé avant qu’elle ait refroidi !

Quiche courgettes et feta

Avez-vous déjà tester de râper les courgettes avant de les mettre dans votre quiche? C’est ce que je fais quasi-systématiquement maintenant, j’adore la texture que cela donne à la quiche. Et l’association courgette/feta fonctionne à merveille.

Quiche courgettes et feta


Ingrédients :

  • 1 pâte brisée
  • 3 courgettes
  • 200 g de feta
  • 20 cl de crème entière liquide
  • 3 œufs
  • sel et poivre

Préparation :

Préchauffez le four à 190°C.

Lavez les courgettes et râpez-les.
Les courgettes rejettent beaucoup d’eau pendant la cuisson. Veillez-donc à presser les courgettes dans une passoire fine afin d’extraire le maximum d’eau.
Il existe d’autres solutions, notamment de les faire dégorger dans du gros sel, mais je n’ai pas testé. Je vous donne néanmoins la technique si vous souhaitez tenter : coupez les courgettes en 2 et saupoudrez-les de gros sel. Laissez poser 5 à 10 minutes, puis  épongez l’eau qui se sera échappée avec un papier absorbant.

Dans un cul de poule, versez la crème fraîche et les oeufs. Mélangez bien. Assaisonnez. Vous pouvez ajouter quelques herbes, du piment d’espelette, selon votre inspiration du moment. Ajoutez ensuite la feta écrasée et mélangez.

Etalez la pâte dans un moule à tarte et piquez le fond avec une fourchette.

Garnissez le fond de courgettes. Versez la préparation.

Enfournez pour 35 à 45 minutes selon votre four.

Pains au chocolat (ou chocolatine)

Voici mon premier test de pain au chocolat, je suis plutôt satisfaite du résultat. Je sens, que je vais aimer m’entraîner !
Avant de la réaliser, j’ai farfouillé un peu partout pour piocher différents conseils. Je vais essayer de retranscrire cela au mieux.

Pains au chocolat

Source : « Pâtisserie », Christophe Felder, éditions de la Martinière

Pour 5 pains au chocolat


Ingrédients (j’ai divisé les ingrédients de la recette initiale par 2, afin d’obtenir 5 pains au chocolat) :

  • 250 g de farine
  • 30 de sucre semoule
  • 10 g de poudre de lait (n’ayant pas de poudre de lait, j’ai remplacé la poudre et l’eau par 120 g de lait froid)
  • 120 g d’eau froide
  • 6 g de sel fin
  • 50 g de beurre ramolli
  • 15 g de levure de boulanger fraîche
  • 125 g de beurre pour le tourage
  • 1 jaune d’œuf
  • barres de chocolat

Préparation :

Dans la cuve du robot, versez le sel, le sucre semoule, la poudre de lait, la farine, le beurre en petits morceaux et la levure fraîche. Attention, la levure ne doit pas être en contact avec le sel. Ajoutez l’eau progressivement en pétrissant à petite vitesse. Une fois toute l’eau ajoutée, pétrissez à vitesse moyenne pendant 6 minutes.

Filmez la pâte après l’avoir rapidement aplati à la main pour en faire un rectangle grossier. Placez-la au réfrigérateur et laissez reposer 2 heures.

Placez le beurre entre 2 feuilles de papier cuisson et assouplissez le au rouleau. N’hésitez pas à taper dessus ! Façonnez-le en carré épais de 1,5 cm.
Placez au réfrigérateur avec la pâte.

Étalez la détrempe sur un plan de travail fariné. Elle doit former un rectangle et être 2 fois plus longue que le beurre et très légèrement plus large.
Placez le beurre au centre de la détrempe. Sur la largeur, repliez les bords de pâte qui dépassent sur le beurre, et pliez le haut et le bas de la pâte jusqu’au centre du beurre afin qu’il soit enfermé dans la pâte.

Abaissez la pâte dans le sens de la longueur en un rectangle épais puis effectuez un double tour. Pour cela, pliez la partie inférieure au deux tiers de la pâte, et pliez la partie supérieure pour qu’elle rejoigne la partie précédemment pliée. Il ne doit pas y avoir d’espace vide. Pliez le rectangle obtenu en 2.
Placez la pâte durant 1 heure au réfrigérateur.

Sortez la pâte refroidie. Faites-lui faire 1/4 de tour par rapport à l’étape précédente. La pliure se trouve à droite. Étalez la pâte dans la longueur sur 6 mm d’épaisseur. Nous allons maintenant faire un tour simple. Pliez la partie inférieure au deux tiers de la pâte et recouvrez avec le tiers restant. Laissez à nouveau reposer 1 heure au frais.

Sortez la pâte et positionnez à nouveau la pliure sur votre droite. Étalez la pâte dans la longueur, jusqu’à pouvoir positionner 5 bâtons de chocolat dans la longueur, un peu plus d’ailleurs, car il vous faut à présent coupez la pâte sur tout le pourtour pour faire apparaître le feuilletage.
Coupez la pâte de la longueur des bâtons pour obtenir 5 rectangles.
Déposez 1 barre de chocolat à 1,5 cm du bord d’un rectangle, repliez la pâte sur la barre et placez la seconde barre. Continuez de rouler sans écraser.
Positionnez les pains sur une plaque recouverte de papier cuisson. Prenez soin de placer la fermeture en dessous. Laissez suffisamment d’espace entre chaque. Laissez pousser à température ambiante durant 2h30.

Préchauffez le four à 190°C. Passez la dorure au pinceau sur les pains. Enfournez pour 10 à 15 min.

Cheesecake vanille brownie

Un peu de réconfort en ces temps de confinement ? Allez….il est temps de tester ce cheesecake cuit sur une base de brownie. Alors, oui, je vous l’accorde, c’est pas léger léger niveau calories mais bon… c’est aussi pour ça que c’est bon !

Cheesecake vanille brownie

Source : « cheesecakes Berko », Steve Schouflikir, Editions Marabout

Moule à charnière de 26 cm de diamètre, 10/12 personnes


Ingrédients :

Brownie :

  • 300 g de chocolat
  • 225 g de beurre
  • 4 oeufs
  • 250 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 100 g de noix

Appareil à Cheesecake :

  • 700 g de cream cheese (philadelphia ou autre fromage frais)
  • 210 g de sucre
  • 4 œufs entiers + 1 jaune
  • 20 g de farine
  • 5 cl de crème fleurette
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

Choux de crème (facultatif) :

  • 200 g de cream cheese
  • 100 g de sucre glace
  • 6 g de beurre doux fondu
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

Préparation :

Brownie : 

Faites fondre le beurre et le chocolat au bain-marie dans deux bols distincts.
Battre les œufs et le sucre, puis incorporez le beurre fondu. Ajoutez la farine et la levure chimique , et bien mélanger. Incorporez ensuite le chocolat fondu, mélangez. Puis incorporez les noix.
Chemisez le moule à charnière de papier cuisson. Versez-y les 3/4 de la pâte à brownie. Faites cuire 20 minutes dans un four préchauffé à 200 °C. Réservez au moins 1 heure.
Faites cuire le reste de pâte dans un moule à part, et réserver pour la décoration

Appareil à Cheesecake : 

Battre le cream cheese, ajoutez le sucre et mélangez 2 minutes. Incorporez les œufs et le jaune, mélangez. Versez la crème fleurette et l’extrait de vanille. Mélangez 1 minute. Ajoutez la farine, Mélangez encore 1 minute. Versez la préparation dans le moule, sur le fond de brownie.
Préchauffez le four à 150 °C. Enfournez le cheesecake pour 1 heure 1/2. Éteignez le four et laissez le gâteau à l’intérieur pour 2 heures. Réservez le cheesecake au réfrigérateur pour la nuit (ou au minimum 4 heures).

Choux de crème : 

N’ayant plus de Philadelphia et n’ayant aucune envie de braver le coronavirus juste pour cela, j’ai sauté cette étape. Mais la voici, si vous souhaitez une décoration plus aboutie.
Mélangez le cream cheese et le sucre glace jusqu’à obtenir une texture lisse. Incorporez le beurre fondu, puis l’extrait de vanille. Fouettez 5 minutes. Versez la crème dans une poche à douille cannelée et formez 12 choux sur le bord de votre gâteau. Disposez un petit morceau de brownie sur chacun.

Ce gâteau a été validé par l’Homme et par les minus, c’est dire s’il a plu !
Si ça continue comme ça, on risque de sortir de ce confinement avec quelques kilos supplémentaires !

Tarte aux poires et au miel

Les poires sont encore de saison. Alors hop hop hop, on teste cette tarte de Christophe Felder et Camille Lesecq. Sa particularité, les poires sont poêlées avec du miel de sapin. Elles sont donc bien fondantes à la dégustation, avec ce petit (grand) truc en plus apporté par le miel. J’ai déjà la bible rose de Christophe Felder. C’est la première recette que je teste dans son livre « ma petite pâtisserie ». La première d’une longue série.

Tarte aux poires et au miel

Source : « Ma petite pâtisserie »,  Christophe Felder et Camille Lesecq, Editions de La Martinière


Ingrédients :

Pâte sucrée aux amandes brutes :

  • 120 g de beurre mou
  • 75 g de sucre glace
  • 1 pincée de poudre de vanille maison
  • 25 g d’amandes brutes en poudre (avec la peau)
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 40 g d’œuf
  • 200 g de farine T45

Crème d’amande :

  • 60 g de beurre mou
  • 60 g de beurre semoule
  • 60 g d’amandes en poudre
  • 1 oeuf
  • 1 cuillerée à café de rhum

Poires poêlées :

  • 1 kg de poires williams
  • 80 g de miel de sapin
  • 30 g de beurre
  • 1 gousse de vanille
  • 1 jus de citron jaune
  • gelée de poire ou d’abricot

Préparation :

Pâte sucrée aux amandes brutes :

Placez le beurre mou dans un récipient et tamisé le sucre glace dessus.
Ajoutez les graines de la gousse de vanille, la poudre d’amandes et le sel.
Mélangez à l’aide d’une spatule jusqu’à obtenir une préparation homogène
Cassez l’œuf dans le mélange et remuez. Tamisez la farine dessus et mélangez sans trop travailler la pâte. Enveloppez la pâte dans du film alimentaire.
Laissez-la reposer durant 2 heures au réfrigérateur.
Etalez la pâte et foncez un cercle de 24 cm de diamètre. Mettez au frais (ou au congélateur une 15aine de minutes). Faites précuire le fond de tarte 10 minutes à 180°C.

Crème frangipane simple :

Mélangez le beurre mou, le sucre semoule et les amandes avec un fouet.
Ajoutez l’œuf battu, mélangez vivement, puis ajoutez le rhum et mélangez à nouveau.

Poires poêlées : 

Epluchez et coupez les poires assez mûres tout en leur laissant les tiges. Arrosez-les de jus de citron.
Poêlez les poires avec le miel, en les laissant caraméliser. Ajoutez le beurre et la gousse de vanille fendue et grattée. Laissez cuire une dizaine de minute à feu doux.
Réservez et laissez presque refroidir.

Etalez la crème d’amande sur le fond de tarte précuit. Disposez les poires sur la crème en les serrant le plus possible et en laissant dépasser les tiges.
Mettez à cuire 30 minutes dans un four préchauffé à 180°C. Pour ma part, j’ai laissé 10 minutes de plus en me repérant à ma crème d’amande.

Une fois la tarte refroidie. Nappez-la de gelée de poire ou d’abricot

Pain en cocotte

Ce matin, je me suis levée avec une envie de bon pain frais. Rien à la maison, qu’à cela ne tienne, j’ai décidé de m’en préparer pour ce soir. Une recette très simple et très rapide, parce que je n’avais que peu de temps à y consacrer. En farfouillant sur le net, je suis tombée sur des pains en cocotte…en cocotte? Pourquoi pas, testons.
Et bien effectivement, les promesses sont tenues !
On va se régaler ce soir.

Pain en cocotte


Ingrédients :

  • 500 g de farine T55 (n’hésitez pas à mixer farine blanche et farine complète)
  • 30 cl d’eau tiède
  • 1 cuillère à café de sel
  • 20 g de levure fraîche de boulanger

Préparation :

Diluez la levure dans l’eau tiède et laissez agir une quinzaine de minute.
Placez tous les ingrédients dans votre robot et pétrissez jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Vous pouvez commencer au robot et finir à la main en farinant le plan de travail.
Couvrez votre pâte et laissez reposer 1h30 à température ambiante.
Dégazez la pâte. Placez une feuille de papier sulfurisé au fond de la cocotte et déposez-y la boule de pâte. Couvrez à nouveau et laissez gonfler 30 minutes.
Scarifiez la surface de la pâte, saupoudrez de farine, fermez la cocotte et placez la dans le four froid. Allumez le four à 240°C et laissez cuire pendant 45 minutes minimum. J’aime quand le pain est blanc mais si vous le préférez bien doré et croustillant, vous pouvez laisser un peu plus.

pain cocotte 2

pain cocotte 3

Tarte d’hiver au vin chaud de Thierry Mulhaupt

Nous avions invité des amis pour une soirée dégustation de vins. En découvrant cette recette de Thierry Mulhaupt, je me suis dit que c’était exactement ce qu’il me fallait pour rester dans le thème de la soirée. Je vous avoue que je n’étais pas sereine sereine en l’apportant sur la table. Est-ce que ca allait être bon? pas trop fort? pas trop lourd?
Mais mes doutes se sont vite dissipés. Cette tarte est délicieuse, originale et jolie.
Et si on la dégustait devant un bon feu de cheminée?

Tarte d’hiver au vin chaud de Thierry Mulhaupt


Ingrédients :

Pâte sucrée (vous aurez assez pour faire 2 ou 3 fonds de tarte, n’hésitez pas à congeler) :

  • 500 g de farine
  • 300 g de beurre
  • 60 g de poudre d’amandes blanche
  • 180 g de sucre glace
  • 5 g de sel
  • 100 g d’oeufs

Crème d’amande :

  • 90 g de beurre
  •  90 g de sucre semoule
  • 90 g de poudre d’amandes blanche
  • 55 g d’oeufs
  • 10 g de Maïzena

Fruits :

  • 80 g d’abricots moelleux
  • 60 g de pruneaux dénoyautés
  • 60 g de figues moelleuses
  • 15 g d’amandes grillées
  • 15 g de noisettes grillées
  • 15 g de pistaches
  • sucre glace pour le décor

Nappage :

  • 100 ml de vin chaud (très facile à faire)
  • 110 g de sucre semoule
  • 2 g de pectine (vous pouvez remplacer le sucre et la pectine par du sucre à confiture)

Préparation :

Pâte sucrée :

Mettez la farine et le beurre tempérée dans un cul de poule. Sablez le mélange entre vos mains. Ajoutez la poudre d’amandes et le sucre glace tamisé.
Faites dissoudre le sel dans les œufs et ajoutez le tout au mélange précédent. Mélangez pour obtenir une pâte homogène.
Filmez la pâte et laissez reposer 12h au réfrigérateur.

Etalez la pâte sur 2 à 3 mm d’épaisseur. Foncez un cercle à tarte de 22 cm de diamètre. Entaillez la pâte avec un couteau en formant des croisillons pour qu’elle ne gonfle pas à la cuisson. 
Réservez 30 minutes au frais.

Crème d’amandes :

Faites mousser le beurre pommade, le sucre et la poudre d’amandes. Ajoutez les oeufs et la maïzena et mélangez.

Nappage : 

Mélangez le sucre avec la pectine, versez en pluie dans le vin chaud en mélangeant au fouet. Portez à ébullition dans une casserole. Laissez bouillir quelques minutes.
Le nappage s’utilise à 50°C.

Pour le vin chaud, ca n’est pas dans la recette originale mais je me suis débrouillée ainsi et c’était très bien : 
Dans une casserole, mettez 75 cl de vin rouge avec 80 g de sucre, 1 bâton de cannelle, 2 clous de girofles, 1 étoile de badiane (anis étoilée), 1 zeste d’orange, 1 pointe de couteau de noix de muscade, 1 pointe de couteau de gingembre. Portez à ébullition doucement et laissez 5 minutes sur le feu. Filtrez. Vous en aurez plus que nécessaire pour votre tarte, alors profitez-en tant qu’il est chaud (j’ai dit ça moi? oups…avec modération bien entendu).

Cuisson et finition : 

Préchauffez le four à 170°C et enfournez la pâte 10 minutes. Garnissez ensuite le fond de pâte avec la crème d’amandes. Répartissez les fruits sur la tarte et remettez à cuire 25 minutes.

Laissez refroidir sur une grille.
Nappez à présent la tarte au pinceau. Décorez le bord de sucre glace.

Il ne vous reste plus qu’à vous lover confortablement dans un fauteuil pour la déguster.
De mon côté, je m’imagine rentrant d’une belle journée de ski, me poser devant la cheminée avec une part de tarte (quoi…on peut rêver un peu non?)

Tarte au chocolat et aux fruits rouges

Des fruits rouges bien cachés sous le chocolat mais aussi des fruits rouges pour que notre tarte puisse faire la belle ! Laissez parler votre créativité.

Tarte au chocolat et aux fruits rouges


Ingrédients :

Pâte sucrée cacao :

  • 100 g de beurre demi-sel
  • 70 g de sucre glace
  • 1 g de sel
  • 40 g d’œuf
  • 150 g de farine
  • 28 g de poudre d’amande
  • 25 g de cacao en poudre

Compotée de fruits rouges :

  • 165 g de coulis de fruits rouges
  • 30 g de sucre
  • 2 feuilles de gélatine

Ganache chocolat :

  • 190 g de crème fleurette
  • 20 g de sirop de glucose (si vous n’en avez pas, vous pouvez le remplacer par du miel)
  • 150 g de chocolat noir
  • 25 g de beurre demi-sel

Glaçage miroir chocolat (facultatif mais beaucoup plus esthétique) :

  • 280 g d’eau
  • 360 g de sucre semoule
  • 120 g de cacao en poudre
  • 210 g de crème fleurette
  • 14 g de gélatine

Décoration :

  • fruits rouges

Préparation :

Pâte sucrée cacao :

Fouettez le beurre pommade. Ajoutez le sucre glace et le sel. Mélangez vigoureusement.
Ajoutez l’œuf.
Incorporez la farine, la poudre d’amande et le cacao. Mélangez rapidement sans donner trop de corps pour ne pas rendre la pâte élastique.
Filmez la pâte et laissez-la reposer 1h au réfrigérateur (ou 10 min au congélateur).
Généralement je prépare ma pâte la veille, ca prend 10 minutes, et je la laisse reposer au frais toute la nuit.
Foncez un cercle à tarte et piquez la pâte. Remettez au frais quelques instants.
Préchauffez le four à 180°C. Faites cuire la pâte à blanc pendant 30 min.
Laissez refroidir et retirez le cercle.

tarte chocolat fruits rouges 5

Compotée de fruits rouges :

Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans de l’eau bien froide pendant une dizaine de minutes.
Faites chauffer le coulis de fruits rouges et le sucre dans une casserole. Coupez le feu lorsque le mélange arrive à ébullition. Ajoutez la gélatine et fouettez jusqu’à ce qu’elle ait fondu. Laissez tiédir quelques minutes.
Versez la compotée dans le fond de tarte et disposez quelques fruits rouges frais par dessus. 
Laissez prendre 1 h au congélateur.

tarte chocolat fruits rouges 4

Ganache chocolat : 

Portez la crème liquide et le glucose à ébullition dans une casserole.
Versez le mélange sur le chocolat. Mélangez. Incorporez le beurre en morceau et mélangez jusqu’à obtenir un mélange lisse et brillant.

Versez sur la tarte.

tarte chocolat fruits rouges 6

Glaçage miroir chocolat : 

Faites tremper la gélatine dans un bol d’eau très froide.
Mettez l’eau et le sucre à chauffer dans une casserole jusqu’à ébullition pour obtenir un sirop.
Ajoutez le cacao en poudre et portez à ébullition en mélangeant avec une maryse.
Incorporez la crème fleurette en fouettant.
Faites cuire pendant 7 min à ébullition sur feu moyen en mélangeant sans cesse.
Egouttez la gélatine et ajoutez-la hors du feu.
Filtrez et filmez au contact. Réservez au réfrigérateur.

Pour glacer votre tarte, faites chauffer le glaçage au bain marie à 28°C et versez-le sur la tarte. Laissez-le déborder afin de recouvrir la pâte également, comme un entremet.

tarte chocolat fruits rouges 8

Laissez le glaçage figer et décorez avec les fruits rouges.

tarte chocolat fruits rouges 2

tarte chocolat fruits rouges 3