Quiche au bacon et aux courgettes

J’ai plutôt pour habitude de mettre du jambon ou des lardons dans mes quiches. Mais le bacon apporte quelque chose de différent. Le piment d’Espelette relève le goût. Et les enfants se sont réconciliés avec les courgettes. Un sans faute pour cette quiche.

Quiche au bacon et aux courgettes

Sources : « Tartes pour toute l’année », Editions Mango


Ingrédients :

  • 1 pâte feuilletée
  • 12 tranches de bacon
  • 2 courgettes
  • 1 gousse d’ail
  • 4 brins de persil
  • 1 cuillère à café de poudre de piment d’Espelette
  • 4 cuillères à soupe de fromage blanc
  • 2 œufs
  • huile d’olive
  • sel et poivre

Préparation :

Préchauffez le four à 200°C.

Lavez les courgettes. Coupez-les en deux dans le sens de la longueur et détaillez en fines rondelles. Salez et poivrez.
Faites revenir les courgettes à la poêle sur feu moyen avec l’huile d’olive pendant 8 à 10 minutes.

Coupez le bacon en lamelles. Lavez et ciselez le persil. Pelez et hachez l’ail.

Dans un saladier, battez le fromage blanc, les œufs, le persil et l’ail. Salez, poivrez et ajoutez la poudre de piment d’Espelette.

Etalez la pâte dans un moule à tarte et piquez le fond avec une fourchette.

Garnissez le fond de courgettes et bacon. Versez la préparation.

Enfournez pour 35 minutes.

Tarte amandine poires et chocolat

Cette tarte est toute simple mais c’est la préférée de mon chéri. Et il faut avouer qu’elle assure. Du bon chocolat, une crème d’amande et des poires…le combo PAR-FAIT.
Ne passez surtout pas à côté.

Tarte amandine poires et chocolat

Sources :

  • Pâte sucrée : Pâtisserie ! de Christophe Felder, éditions de la Martinière
  • Garniture : ma belle-maman !

Ingrédients :

Pâte sucrée :

  • 120g de beurre mou
  • 80g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille
  • 25g de poudre d’amandes
  • 1 pincée de sel fin
  • 1 oeuf
  • 200g de farine

Garniture  :

  • 200 g de chocolat
  • 2 cac de crème fraîche

Crème d’amandes :

  • 100 g d’amandes en poudre
  • 100 g de sucre en poudre
  • 100 g de beurre pommade
  • 2 oeufs
  • 50 g de farine
  • 3 poires bien mûres ou 1 boîte de poires au sirop

 


Préparation :

Pâte sucrée :

vous trouverez la recette ici
Foncez la pâte, piquez-là à la fourchette et mettez là au frais pour la suite.
Attention à ne pas la cuire…on le fera plus tard dans la recette.

Crème d’amandes :

Fouettez le beurre pommade avec le sucre. Ajoutez les œufs et mélangez. Puis la poudre d’amandes. Mélangez. Et pour terminer, ajoutez la farine et mélangez.

Garniture :

Faites fondre le chocolat au bain-marie avec la crème fraîche. Etalez dans le fond de tarte.

Recouvrez avec la crème d’amandes.
Disposez à présent les poires coupées en lamelles.

Enfournez à 200°C pour 30 minutes.

tarte choco amandine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galette des rois frangipane

Les classiques, ça a du bon. On connaît mais on y revient encore et toujours. On s’y love.

Galette des rois frangipane

Sources :

  • pâte feuilletée inversée : « Pâtisserie ! », Christophe Felder, Editions La Martinière

Ingrédients :

Pour la pâte feuilletée inversée :

Vous trouverez la recette ici

Crème pâtissière :

  • 20 cl de lait
  • 30 g de sucre
  • 15 g de fécule de maïs
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1 gousse de vanille

Crème d’amande :

  • 120 g de poudre d’amande
  • 100 g de beurre
  • 100 g de sucre glace
  • 12 g de fécule de maïs
  • 2 oeufs
  • 1 cac d’extrait d’amande amère (quantité selon vos goûts)

Pour la dorure :

  • 2 jaunes d’œufs

Préparation :

Etalez la pâte feuilletée que vous aurez préparé la veille sur une épaisseur de 2 mm. Détaillez 1 rondsde 24 cm de diamètre et un rond de 26 cm de diamètre.
Réservez au frais pour 1 heure.

Crème pâtissière : 

Dans un saladier, battez le sucre, la fécule de maïs et les jaunes d’œuf jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Grattez la gousse de vanille. Ajoutez les grains et la gousse au lait. Portez à ébullition. Versez le lait bouillant sur le mélange précédent en fouettant. Remettez dans la casserole et faites cuire en fouettant constamment jusqu’à ce que la crème épaississe. Débarrassez dans un plat, filmez et réservez au réfrigérateur.

Crème d’amande : 

Mélangez le beurre pommade avec le sucre. Ajoutez ensuite la poudre d’amande et la fécule de maïs. Mélangez. Incorporez petit à petit les œufs, puis l’extrait d’amande amère. Fouettez énergiquement pendant quelques minutes.

Fouettez la crème pâtissière pour la lisser. Ajoutez la crème d’amande et fouettez quelques minutes.

Répartissez la crème d’amande pistache à l’aide d’une poche à douille sur le disque de pâte le plus petit en laissant une bande libre de 3 cm de largeur sur le bord.
Ne faites pas comme moi, et pensez à mettre la fève !
Badigeonnez le bord de pâte vierge à l’aide d’un pinceau mouillé d’eau (sans en mettre trop).
Posez la 2nde abaisse par-dessus et appuyez avec vos doigts sur tout le pourtour pour bien souder les 2 abaisses. Vous pouvez même mettre un cul de poule retourné et appuyer.
Déposez la galette au réfrigérateur 30 minutes (ou 10 min au congélateur).
Sortez la galette et retournez-la sur elle-même.
Dorez la surface de la galette. Remettez-la au frais 30 minutes.
Dorez au jaune d’œufs une seconde fois. Et dessinez le motif à la pointe d’un couteau. Piquez le centre de la galette avec la pointe du couteau afin de laisser la vapeur s’échapper pendant la cuisson.

dorure

Remettez la galette au frais pour faire sécher le dessin. Vous pouvez la laisser plusieurs heures. Pour ma part, je me suis contentée d’1 heure.

Préchauffez le four à 170°C.
Cuire pendant 40 minutes.

Vous pouvez badigeonner la galette de sirop à la sortie du four.

IMG_20190114_201619_988.jpg

 

 

Galette des rois pistache framboise

Il faut bien vous l’avouer, Christophe Felder, c’est une de mes idoles de la pâtisserie. Alors forcément, j’étais obligée de jeter un œil à son superbe livre « Galettes ».

Galette des rois pistache framboise

Sources :

  • « Galettes », Christophe Felder et Camille Lesecq, Editions de la Martinière
  • Crème pâtissière : le journal des femmes

Ingrédients :

Pour la pâte feuilletée inversée :

Vous trouverez la recette ici

Pour la crème pâtissière (ces quantités sont pour 1 l de crème, mais la recette n’en nécessite que 65 g) :

  • 1/2 l de lait entier
  • 100 g de sucre
  • 5 jaunes d’oeufs
  • 60 g de maïzena ou de farine
  • 1/2 gousse de vanille

Pour la crème d’amande :

  • 65 g de beurre
  • 30 g de pâte de pistache
  • 1 oeuf
  • 7 g de kirsch
  • 65 g de poudre d’amandes
  • 1 goutte d’essence d’amande amère

Pour la confiture de framboises :

  • 70 g de sucre semoule
  • 2 g de pectine NH
  • 125 g de framboises fraîches
  • 5 g de jus de citron

Pour la dorure et la finition :

  • 2 jaunes d’œufs
  • colorant rouge
  • 50 g de sirop à l’eau de fleur d’oranger
  • 50 g de pistaches

Préparation :

Crème pâtissière : 

Dans une casserole, versez le lait. Grattez la 1/2 gousse de vanille et ajoutez les graines ainsi que la cosse au lait. Portez à ébullition sur feu doux. Faites blanchir les jaunes  d’œufs et le sucre. Ajoutez progressivement la maïzena et mélangez délicatement afin de ne pas former de grumeaux.
Versez la moitié du lait bouillant sur l’appareil et mélangez vigoureusement. Une fois que la crème est lisse, versez-la dans la casserole avec le reste du lait. Remettez sur feu doux et mélangez sans cesse jusqu’à ce que la crème épaississe. Versez dans un moule plat, filmez au contact et réserver.

Crème d’amande frangipane pistache : 

Sortez la crème patissière du frigo, enlevez le film alimentaire et fouettez pour la rendre lisse.
Faites ramollir le beurre et fouettez-le pour obtenir une pommade. Ajoutez la pâte de pistache, l’œuf. Mélangez. Versez ensuite le sucre, le kirsch, la poudre d’amandes et l’essence d’amande. Fouettez pendant 1 minute pour que la crème soit onctueuse. Incorporez 65 g de crème pâtissière. Réservez à température ambiante.

Confiture de framboises : 

Mélangez la moitié du sucre avec la pectine.
Mixez les framboises avec la 2nde moitié de sucre pendant 1 minute. Versez dans une casserole et portez à ébullition. Ajoutez le mélange sucre/pectine. Faites cuire encore 3 minutes sur feu moyen.
Versez le jus de citron. Poursuivez la cuisson jusqu’à 110°C.

Montage : 

Etalez la pâte feuilletée sur une épaisseur de 2 mm. Détaillez 2 ronds de 24 cm de diamètre.
Réservez au froid pour 1 heure.
Répartissez la crème d’amande pistache à l’aide d’une poche à douille. Pensez bien à laissez une bande libre de 3 cm de largeur sur le bord.
Pochez la confiture en spirale sur la crème d’amande.
Mettez la fève. Toujours vers l’extérieur, vous aurez moins de chances de tomber dessus à la découpe.
Badigeonnez le bord de pâte vierge à l’aide d’un pinceau mouillé d’eau (sans en mettre trop).
Posez la 2nde abaisse par-dessus et appuyez avec vos doigts sur tout le pourtour pour bien souder les 2 abaisses.
Déposez la galette au réfrigérateur 30 minutes (ou 10 min au congélateur).
Sortez la galette et retournez-la sur elle-même.
Mélangez les jaunes d’œufs avec le colorant et dorez la surface de la galette. Remettez-la au frais 30 minutes.
Dorez au jaune d’œufs une seconde fois. Et dessinez le motif à la pointe d’un couteau. Piquez le centre de la galette avec la pointe du couteau afin de laisser la vapeur s’échapper pendant la cuisson.
Remettez la galette au frais pour faire sécher le dessin.
Préchauffez le four à 170°C.
La recette indique de cuire la galette de 30 à 40 minutes à 170°C et quelques minutes supplémentaires à 160°C. Cependant, ce n’était pas assez cuit dans mon four.
Dès la sortie du four, badigeonnez la galette à l’aide du sirop à l’eau de fleur d’oranger.
Décorez avec des morceaux de pistaches.

dav

Pâte feuilletée inversée de Christophe Felder

Pour ceux qui se posent la question de la différence entre la pâte feuilletée et la pâte feuilletée inversée, elle se fait au moment où l’on réunit la détrempe et le beurre manié. Dans la pâte feuilletée classique, on place le beurre au cœur de la détrempe. Pour la pâte feuilletée inversée…c’est l’inverse. C’est le beurre qui vient envelopper la détrempe. Normalement, la pâte est plus fondante, plus friable. Encore meilleure en somme !

Pâte feuilletée inversée

Source : « La pâtisserie ! », Christophe Felder, Editions de la Martinière


Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 15 cl d’eau froide
  • 1 cas de vinaigre d’alcool blanc
  • 18 g de fleur de sel
  • 350 g de farine type 55
  • 115 g de beurre fondu froid

Pour le beurre farine :

  • 375 g de beurre en plaquette d’excellent qualité
  • 150 g de farine type 45

Préparation :

Pâte : 

Dans un récipient, versez l’eau, le vinaigre blanc et le sel. Mélangez jusqu’à dissolution du sel.
Je ne saurai que trop vous conseillez une balance de précision.
Ajoutez la farine tamisée, et le beurre fondu froid. Pétrissez à la main en utilisant vos doigts comme des crochets. La pâte doit être bien homogène. Aplatissez-la en forme de rectangle.
Filmez et réservez au réfrigérateur pour 2 heures.

Beurre farine : 

Coupez le beurre en morceaux. Ajoutez la farine. Mélangez à la main. Il faut que le beurre absorbe complètement la farine. Le mélange ressemblera à une pâte. Réalisez un rectangle, filmez et réservez au frais pour 2 heures.

Une fois le temps de repos terminé, farinez votre plan de travail et étalez la pâte en un rectangle (environ 20 x 30 cm).
Ensuite, étalez le beurre farine afin qu’il soit environ 2 fois plus long que la pâte (soit environ 40 x 30 cm).
Positionnez la pâte au centre du beurre farine.
Repliez une extrémité du beurre farine au centre de la pâte, puis l’autre extrémité.
Tournez la pâte d’1/4 de tour sur la droite et étalez sur une épaisseur de 8 à 9 mm.
Pliez la partie inférieur aux 2/3 de la pâte. Pliez la partie supérieure de manière à ce que les 2 bouts de pâte se rejoignent et pliez le tout en 2 comme un portefeuille.
Filmez et réservez au frais pour 2 heures.

Une fois les 2h passées, sortez la détrempe et tournez la d’1/4 de tour. Les pliures sont donc à votre droite.
Etalez sur une épaisseur de 8 à 9 mm. Répétez les opérations afin de réalisez un 2ème tour double. Laissez à  nouveau reposer 2 heures au frais.

Sortez la pâte, étalez-la. Et pliez-la en 3. Rabattez un tiers au centre de la pâte et recouvrez avec un 2ème tiers. Vous venez de réaliser un tour simple.

La pâte est prête à être utilisée.

 

Tarte amandine aux pommes

La couverture du magazine Régal n°85 avait fortement attiré mon attention. Je trouvais cette tarte composée de quelques roses de pommes tout à fait sublime. Ni une ni deux me voici en caisse avec le-dit magazine.
Sauf que, dans le magazine, la recette de la tarte est à base de crème fraîche, pas mauvais, mais un peu écœurant à mon goût.
J’ai donc gardé leur idée de décoration, mais en partant sur une recette de tarte amandine.
Et là…..hummmm, là c’est top.

Tarte amandine aux pommes

Sources :

  • Pâte feuilletée et crème d’amandes : Cyril Lignac pour Gourmand Magazine

Ingrédients :

Pâte feuilletée :

  • 60g de beurre fondu pour la détrempe + 300g pour le feuilletage
  • 500g de farine
  • 25cl d’eau
  • 10g de sel

Crème d’amande  :

  • 100g de sucre semoule
  • 100g de poudre d’amandes
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 70g de beurre fondu
  • 1 œuf entier + 1 jaune
  • 2 cas de rhum
  • 2 cas de cassonade
  • 7 pommes

Préparation :

Pâte feuilletée :

vous trouverez la recette ici
Foncez la pâte, piquez-là à la fourchette et mettez là au frais pour la suite.
Attention à ne pas la cuire…on le fera plus tard dans la recette.

tarte amandine aux pommes 1

Crème d’amandes :

Dans un saladier, battez au fouet l’œuf entier et le jaune d’œuf, avec le sucre semoule et le sucre vanillé. Ajoutez la poudre d’amandes, le beurre fondu et le rhum.

 Etalez la crème amandine dans votre fond de tarte.

Evidez vos pommes, coupez les en 2 et taillez de fines lamelles.

C’est maintenant que ça se complique, puisqu’il est temps de réaliser vos roses. La meilleure technique que j’ai trouvé est de placer mes fines lamelles de pomme dans de l’eau citronnée que je fais chauffer au micro-onde. Cela permet d’attendrir les lamelles.

tarte amandine aux pommes 2.JPG

Procéder rose après rose en les plaçant au fur et à mesure dans la crème amandine.

Saupoudrez votre tarte de cassonade. Enfournez dans un four préalablement préchauffé à 180°C pour 35 minutes.

Laissez tiédir avant de démouler.

tartepommefleur4

 

 

 

 

 

 

Pâte feuilletée de Cyril Lignac

La pâte feuilletée, ça semble insurmontable à réaliser. C’est un peu long mais pas si compliqué en fait. Allez, on tente?
Petit conseil, préparez une règle !

Pâte feuilletée

Source : Cyril Lignac


Ingrédients :

  • 60g de beurre fondu pour la détrempe + 300g pour le feuilletage
  • 500g de farine
  • 25cl d’eau
  • 10g de sel

Préparation :

Faites un puit avec la farine et y versez-y le reste des ingrédients de la détrempe.
Mélangez du bout des doigts, puis fraisez la pâte (vous l’écrasez avec la paume de la main pour l’homogénéiser).
Formez une boule, filmez-la et laissez reposer 2h au réfrigérateur.

Maintenant, on entre dans les choses sérieuses.
Découpez une feuille de papier cuisson sur 20cm x 40cm. Disposez les 300g de beurre et pliez la feuille en 2 pour obtenir un carré de 20cm x 20cm.
Tapez dessus avec un rouleau à pâtisserie pour bien répartir le beurre et en faire un carré !
Réservez au frais.

Une fois les 2h passées, sortez la détrempe et étalez là en un rectangle de 20cm x 40cm.
Poser le beurre au centre et rabattez les bords dessus.

Voici maintenant venu le temps de réaliser les tours…
Etalez votre pâton en un rectangle de 20cm x 60 cm. Rabattez les bords vers le milieu, et pliez en deux. Vous venez de réaliser le premier tour double.
Tournez votre pâte d’1/4 de tour afin que  l’ouverture de votre pâte se trouve sur votre droite (et donc la tranche à gauche)
Si votre pâte est encore froide, répétez l’opération pour réaliser un 2nd tour double. Sinon, placez-là au frais avant.

Une fois que vous avez réalisé vos 2 tours double. Placez votre pâte au frais avant de l’utiliser.